Vous voulez acheter un furet...

...Mais êtes-vous bien renseigné(e)  ?


Comme tout animal, un furet est un être vivant dont l'adoption ne doit pas se faire à la légère.


Ces quelques questions et indications devraient vous aider à faire le bon choix !


Mises en garde

Le furet est un animal de compagnie à la mode depuis une dizaine d'année.


Mais il s'agit d'un être vivant sensible, PAS d'un jouet ou d'un gadget.


Comme tout animal, sa possession vous soumettra à de nombreuses contraintes:





  • L'odeur de l'animal et de ses déjections
  • Le coût du furet, de ses affaires (cage, jouets), de sa nourriture
  • Les frais vétérinaires qui peuvent monter à plusieurs centaines d'Euros
  • La difficulté à faire garder son furet lors des week-ends, des vacances ou d'une hospitalisation
  • Le temps passé à s'occuper du furet chaque jour: nettoyage de ses affaires, sorties sous surveillance, jeux, nourrissage...
  • Les difficultés sociales que la possession d'un furet pourra vous poser: aversion de certains de vos proches, mauvaise entente avec d'autres animaux, relations enfant-furet...
  • La fin de vie de votre furet, qui engendrera des frais et de la peine



Acheter un furet, c'est accepter ces contraintes et se sentir prêt(e) à les assumer pendant 7 à 10 ans

 

Le furet est-il fait pour vous ?

Les questions suivantes vous aideront à décider si le furet est un animal pour vous:
  • Avez-vous au moins 15 ans ?
    Le furet n'est pas adapté aux enfants: il doit être éduqué, il ne peut pas vivre en cage, il nécessite des soins vétérinaires réguliers et vit jusqu'à 10 ans.
    Il ne convient donc pas comme animal simple à gérer et "bon marché" pour un enfant. Une souris ou un couple de gerbilles sera plus adapté.

  • Si vous êtes mineur: vos parents sont-ils coopératifs ?
    Si vous êtes mineur(e) et vivez chez vos parents, vous devrez non seulement avoir l'accord de vos parents mais aussi leur coopération.
    En effet, si vous partez en week-end ou si vous devez amener le furet en urgences chez le vétérinaire, vos parents doivent être prêts à vous épauler. Un animal est un membre de la famille: on ne peut pas le délaisser ou le laisser dépérir sous prétexte que l'enfant qui l'a voulu est absent ou malade...

  • Avez-vous des difficultés avec la viande ?
    Les furets sont des carnivores stricts qui se nourrissent idéalement de proies entières, comme les grands félins. Les observations d'éleveurs de longue date (10, 15, 20 ans de travail) et les derniers travaux vétérinaires le prouvent: les croquettes nuisent à la santé des furets.
    Avoir un furet, c'est donc s'assurer de pouvoir lui donner chaque jour une alimentation carnée frâiche et équilibrée. Si vous avez une sainte horreur de la viande et/ou des proies, le furet n'est pas un bon choix...

  • Voulez-vous un animal "de cage" ?
    Le furet ne peut pas vivre en cage, contrairement à un hamster. Il doit être sorti sous surveillance au moins 3h/jour sous peine de développer des troubles comportementaux (stéréotypies, phobies, agressivité...). C'est un animal-compagnon au même titre qu'un chien ou un chat.

  • Avez-vous d'autres animaux ?
    Les furets s'entendent généralement bien avec les autres carnivores, mais pas avec les proies potentielles: rongeurs, lapins, petits oiseaux, reptiles. Si vous avez d'autres animaux, il faudra pouvoir séparer le furet des autres animaux à tout moment en cas de problème.
  • Avez-vous le nez sensible ?
    On dit souvent que le furet pue...et ceci est fondé. En effet, le furet dégage une odeur de musc assez forte, surtout en période de reproduction. Ses selles sentent très fort, d'autant plus s'il est nourri avec une alimentation saine (carné).
    Même avec un nettoyage minutieux, votre intérieur sera peu à peu imprégné de ce parfum animal. Si vous ne supportez pas les odeurs un peu "brutes", le furet n'est pas pour vous.

  • Êtes-vous maniaque ?
    Même avec une éducation appropriée, un furet n'est jamais propre à 100%.
    Il vous faudra ramasser ses "oublis" fréquemment. C'est aussi un animal qui adore chaparder, cacher, mettre du désordre. Si vous êtes maniaque de la propreté et/ou du rangement, le furet vous poussera vite à bout !

  • Êtes-vous prêt(e) à l'éduquer ?
    Le furet est un animal qui s'éduque, comme le chien. Il devra apprendre à réguler ses morsures, à être propre et à accepter le harnais, ce qui prend du temps et de la patience. Et quand je dis "temps", j'entends par là des semaines, voire des mois !

  • Avez-vous peur des morsures ?
    Les mordillements, pincements et morsures sont des comportements normaux de communication chez les Mustélidés.
    Quand vous adoptez un fureton, il est normal qu'il vous pince pour communiquer et tester votre patience. Il ne sait pas que votre peau est plus fine et sensible que la sienne. Ce sera à vous de le lui apprendre par une éducation patiente.Mais ces morsures peuvent parfois s'avérer douloureuses. Elles peuvent aussi être dangereuses pour de très jeunes enfants (comme celles d'un chien ou de tout autre animal).

  • Avez-vous de jeunes enfants ou un projet de parentalité ?
    Si vous avez des enfants ou si vous prévoyez d'en avoir, vous devrez vous assurer de ne jamais les laisser sans surveillance avec le furet (comme tout animal). Les animaux sont tous imprévisibles et le furet ne fait pas exception.
Et surtout:
Êtes-vous prêt(e) à l'assumer pendant 7 à 10 ans ?
La longévité d'un furet varie de 3 ans (mauvaises lignées, stérilisation précoce...) à 12 ans, mais dure en moyenne 7 à 10 ans. Il ne s'agit donc pas d'un animal qui fait un passage éclair dans votre vie.
Demandez-vous si vous aurez encore la patience et le temps de vous en occuper si votre situation change au cours des 10 prochaines années. Des concessions seront sûrement à prévoir, et ce sera à vous de les faire, pas au furet...

Si vous n'êtes pas encore découragé(e), alors le furet est peut-être un bon animal pour vous !

 

Où adopter son furet ?

Vous avez lu de nombreux livres, rencontré des furets, parlé à un vétérinaire NAC...
...et c'est décidé: le furet est fait pour vous !

Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour trouver votre futur compagnon.

Comparez, réfléchissez et allez voir, afin de prendre la meilleure décision !

Les éleveurs professionnels

Ils sont peu nombreux en France, mais ont tous des points communs: ils sont déclarés à la chambre du commerce, contrôlés par les services vétérinaires et certains possèdent un Certificat de Capacité à l'élevage d'animaux domestiques.


Les +: Ils connaissent leurs lignées et peuvent donc trouver le furet exact qui correspond à vos attentes. Ils peuvent vous donner de nombreux conseils. Les contrôles vétérinaires fréquents sont le gage d'un cheptel en bonne santé.


Les -: parfois difficiles d'accès (mais certains peuvent vous livrer). Des listes d'attente pour certains élevages. Des prix parfois très élevés. La sociabilisation des furetons n'est pas toujours assurée. Certains gros élevages sont des "usines à animaux" comparables à des élevages en batterie.

Très nombreux en France, il s'agit de particuliers faisant reproduire leurs furets.

Ils ne sont généralement pas titulaires du Certificat de Capacité, ni déclarés à la chambre du commerce. Néanmoins, contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas contraints à 1 seule portée par an.


Les +: Bien souvent des passionnés. Certains sont très pointus et exigeants quant à la qualité de leurs reproducteurs. Ils connaissent leurs lignées. Ils peuvent vous donner de nombreux conseils. Bien souvent un mode d'élevage familial: les furetons sont sociabilisés à tout et manipulés tous les jours.


Les -: On trouve tout et n'importe quoi chez les naisseurs. Certains sont aussi rigoureux que des professionnels, mais d'autres jouent à la poupée ou reproduisent des animaux handicapés...Des prix parfois exorbitants chez certains.

Les refuges et associations

Spécialisés dans le recueil et le replacement des animaux abandonnés et errants, les refuges sont titulaires du Certificat de Capacité pour le transit des animaux vivants, déclarés à la chambre du commerce et contrôlés par les services vétérinaires. Certaines associations passent plutôt par des familles d'accueil.

Ils peuvent être une solution intéressante pour une personne ne voulant pas absolument un furet de première main.


Les +: Offre une 2ème chance à un furet. Le caractère du furet est déjà établi dans le cas des adultes. Contrôles vétérinaires fréquents.


Les -: On trouve tout et n'importe quoi. Certaines associations sont très compétentes, mais d'autres ne connaissent rien aux furets et les enferment en cage 24h/24. Les clauses liberticides et souvent illégales des contrats d'adoption (donner des nouvelles chaque semaine, prévenir avant de déménager, visites à l'improviste par un membre du refuge...).

Petit conseil: tournez-vous plutôt vers une association spécialisée comme "Il court, il court le furet", "Au Bazar des NAC" ou "F.R.E.E." !

Les replacements de particulier

Très visibles sur Internet, les replacements via des forums spécialisés peuvent être une solution intéressante pour une personne ne voulant pas absolument un furet de première main. Certains éleveurs replacent aussi leurs reproducteurs au moment de la retraite.

Les +: Offre une 2ème chance à un furet. Permet à un ancien reproducteur de connaître la vie en compagnie. Prix souvent bas.


Les -: On trouve tout et n'importe quoi . Certains furets sont abandonnés pour cause d'agressivité, pour morsures graves...Les furets sont parfois malades.

Les chasseurs

On peut encore trouver de nombreux chasseurs élevant des furets pour leurs propres besoins.
La qualité de l'animal et son prix dépendent totalement du chasseur et de ses connaissances en la matière.

Les +: Bien souvent des passionnés. Certains sont très pointus et exigeants quant à la qualité. Souvent des furets rustiques (bonne santé, belle musculature).


Les -: On trouve tout et n'importe quoi. Certains furets sont encore élevés au pain et au lait dans des conditions insalubres.

Les sites de petites annonces

Les sites spécialisés en petites annonces fleurissent depuis plusieurs années.
Ils sont à éviter totalement: dans la majorité des cas, il s'agit d'animaux revendus par des particuliers mal renseignés ou nés par hasard.
Ne cautionnez pas ce type d'annonces...

Les animaleries

Ces structures sont titulaires du Certificat de Capacité pour le transit des animaux vivants, déclarées à la chambre du commerce et contrôlées par les services vétérinaires.


Les +: Le respect de la réglementation. Les contrôles des services vétérinaires.


Les -: aucun conseil dans 99% des animaleries. Pas de traçabilité (beaucoup de furets proviennent d'importateurs étrangers). La plupart des furets proviennent d' "usines à animaux" (élevage en batterie). De nombreux furets "prennent la poussière" dans la vitrine pendant 3 à 6 mois avant d'être adoptés...Cela a un impact très mauvais sur leur sociabilité.

Une petite vidéo...

Prenez 5 minutes pour regarder cette vidéo...

Quizz adoption

Vous souhaitez tester vos connaissances ou votre aptitude à vous occuper d'un furet ?

Faites donc nos quizz adoption !

->Télécharger quizz connaissances
->Télécharger quizz aptitude
(reproduction interdite sans notre accord)

Nos conseils

Prenez votre temps pour forger votre opinion !

On ne devrait jamais être pressé(e) d'adopter un animal. Même si on est impatient(e), il sera toujours temps de passer à l'achat !

Nous vous conseillons:
  • De lire un maximum de livres, de sites Internet et de publications vétérinaires
  • De rencontrer des propriétaires de furets
  • De vous renseigner auprès d'un vétérinaire NAC pour budgétiser les coûts
  • De garder des furets lors de vacances ou de week-end, afin de vous "exercer"


...Bref de tout faire pour en savoir autant que possible sur les furets !

Bibliographie

Vous cherchez des livres de qualité consacrés aux furets ?
Visitez notre page spéciale bibliographie !

Abandonner ?

Les principales causes d'abandon d'un furet sont les morsures, la naissance d'un enfant et le désintérêt pour l'animal.

Or un furet peut être éduqué à ne pas mordre. Il peut aussi cohabiter avec des enfants pour peu que les adultes supervisent de près les contacts !
Ce sont donc des problèmes pour lesquels des solutions autres que l'abandon existent.

En cas de doute, parlez-en à vos proches et à des propriétaires de furets. Ils pourront vous aider à trouver des solutions pour continuer à vivre en bonne intelligence avec votre furet.

Si on n'a pas le choix...

Si les circonstances de la vie ne vous laissent aucun autre choix que d'abandonner votre furet (accident grave, déménagement dans un pays où les furets sont interdits...), évaluez les différentes options qui s'offrent à vous.

  • Retour chez l'éleveur/naisseur: si il/elle accepte de reprendre le furet, vous serez assuré(e) que votre furet retrouvera un environnement connu et rassurant.
    Chez Twilight Polecats, nous acceptons le retour de nos jeunes sous conditions.

  • Adoption par un particulier: choisissez si possible une personne majeure, ayant déjà des furets et qui pourra vous parler de ses animaux.

  • Placement en famille d'accueil: temporaire, cette solution a le mérite de placer le furet dans un environnement familial et stimulant pour lui.

  • Placement en refuge: à éviter dans la mesure du possible, car aucun refuge dédié aux furets n'existe en France. Quant aux refuges S.P.A., ils sont inadaptés (furets enfermés en cage sans contact 24h/24, 7 jours/7).


Dans tous les cas, ne passez pas par "Leboncoin" et autres sites de vente en ligne !!!